TOP

Maison Jamaer – Bruxelles

La maison et son histoire

Flamboyant 19e siècle bruxellois, panaché stylistique et confort bourgeois 

Dire que ce remarquable hôtel de maître bruxellois était il y a peu à l’abandon ! Vitrine cossue du savoir-faire du talentueux architecte Pierre Jamaer et de ses meilleurs corps de métiers, la maison a bénéficié d’une restauration exemplaire. Profiter des grandes chambres de la Maison Jamaer, du décor de ses salons, de la cuisine de son chef et de l’accueil de son nouveau propriétaire, c’est revivre l’hospitalité veloutée d’il y a 150 ans dans la peau d’un invité intime. Une bulle d’histoire sucrée, idéalement située entre la gare du Midi (TGV) et le centre de Bruxelles.

Maison_Hotes_Bruxelles_Jamaer

Quand Bruxelles bruxellait…

S’il est un âge d’or pour Bruxelles, c’est bien la seconde moitié du 19e siècle. Une ère d’euphorie pour la jeune Belgique, que son extravagant de roi rêve de hisser au rang de puissance mondiale. L’industrie prospère, le commerce fructifie, la créativité technique et artistique semblent sans limites… De nouveaux quartiers jaillissent les uns après les autres des cartons d’architectes, déclinant à l’infini les combinaisons des styles « néo » si à la mode. Tout qui se targue de posséder quelque avoir, quelque position ou réputation dans la vieille cité brabançonne, rêve d’habiter une de ces luxueuses maisons gothiques, renaissance ou classiques, aux accents décoratifs d’antan. Des demeures citadines, longues et étroites, conçues pour y recevoir.

Avenue_de_Stalingrad_Bruxelles

Le Palais du Midi, grand complexe commercial édifié juste en face de la Maison Jamaer, évoque bien la fièvre bâtisseuse qui s’empara des Bruxellois à la fin du 19e siècle © eBru

Spécialiste de la restauration du patrimoine

Pierre Victor JamaerLa Maison Jamaer est la demeure privée d’un architecte en chef de la Ville de Bruxelles au 19e siècle, Pierre Victor Jamaer, grand artisan du style néo-gothique. C’est grâce à lui que de nombreux édifices de la Grand-Place ont conservé leur charme irrésistible, en particulier la Maison du Roi, gravement altérée par le bombardement de la ville en 1695. Les travaux de restauration qu’il entreprenait faisaient toujours l’objet de recherches historiques et stylistiques minutieuses, à la façon d’un Eugène Viollet-le-Duc.

Town_House_Brussels

C’est Pierre Jamaer qui dessina les plans de la belle salle gothique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles (son parquet est identique à celui qu’il fait installer chez lui) © Delcampe

Broodhuis_Brussels

La Maison du Roi, sur la Grand-Place de Bruxelles, est la pièce maîtresse de l’œuvre de Pierre Jamaer, reconstruite dans l’esprit gothique d’après de nombreux relevés et moulages de vestiges anciens

Un art de vivre

De sa propre maison, commencée en 1874, l’architecte en chef va faire une vraie vitrine du savoir-faire de l’époque, recourant aux meilleurs hommes de métier de la ville. Charpentes complexes et ornées, menuiserie d’art, sculptures expressives, vitraux à l’ancienne, parquets mosaïque, fausses matières, tissus d’ameublement soyeux, médaillons peints, quincailleries luxueuses, ferronneries d’art, décors de plomb repoussé, céramiques émaillées, stucs fins, dorures et marbres polis… Chaque détail est si soigné que l’œil se délecte où que se porte le regard. Que de talents !

Maison_Jamaer_Bruxelles_Maison_Hotes

La remarquable cheminée de la salle à manger est réalisée en bois peint, plâtre verni, stuc et faux marbre. Il s’agit en réalité du modèle d’un encadrement de porte ou de fenêtre monumental, destiné à être sculpté en pierre

La façade de la Maison Jamaer, parée d’ornements jusqu’à son faîte, accroche l’œil des passants de l’ancienne avenue du Midi

La façade de la Maison Jamaer, parée d’ornements jusqu’à son faîte, accroche l’œil des passants de l’ancienne avenue du Midi

Derrière la façade Renaissance flamande (selon l’interprétation même de son auteur), les influences anglaises, françaises, italiennes se conjuguent en une étonnante combinaison de styles, typique de l’état d’esprit du siècle. Mais la demeure intègre aussi les innovations techniques de son temps, soutènements métalliques, éclairage au gaz, eau courante, chauffage de plafond, carreaux ciments… C’est ce mariage entre modernité et inspirations artistiques d’époque qui rend cette maison si particulière.

micro vignette 50Très en vogue, les peintures qui imitent le bois et le marbre sont considérées comme des décors spécialement raffinés, plus précieux que les matériaux originaux qu’ils copient.

Sunburner_Maison_Jamaer_BrusselsLa lampe à gaz ventilée (sunburner) au plafond de la salle à manger est un dispositif peu courant pour des maisons particulières. La cheminée qui évacuait les gaz brûlés, dissimulée dans l’épaisseur du plancher, chauffait également la chambre du premier étage, par conduction via une grande pierre bleue.

Coup de foudre

La Maison Jamaer connut de nombreux propriétaires, occupée qu’elle fut notamment par un riche négociant en linge de maison, un assureur puis une société. Plusieurs médecins y recevront leurs patients. L’immeuble sera ensuite aménagé en bureaux et appartements, puis restera inutilisé durant plusieurs années (incitant au pillage). Jusqu’à ce que Alain Blond, séduit par l’édifice menacé, le rachète en 2012, décidé à le restaurer dans les règles de l’art pour lui rendre son faste d’époque. Son projet est de réhabiliter la maison dans sa vocation de « demeure à recevoir », avec des salons festifs, une table d’hôtes partagée et des suites pour l’accueil de convives.

Alain_Bond_Maison_Jamaer

Alain Blond, dans la loggia du dernier étage, où il a installé ses appartements

Plusieurs des vestiges d’époque, exposés aux intempéries, ont nécessité des soins intensifs ! © Maison Jamaer

Les vestiges d’époque exposés aux intempéries, ont nécessité des soins intensifs ! © Maison Jamaer

Les nombreux espaces classés sont confiés aux soins de spécialistes du patrimoine, sous la supervision attentive du Service des Monuments et Sites de la Ville (voir vidéo avant travaux). Un chantier exemplaire, très stimulant pour les artisans sélectionnés. Les étages font, eux, l’objet d’un aménagement plus contemporain, souligné d’une touche de créativité.
La Maison Jamaer est fière aujourd’hui de mettre ses splendides salons, cinq chambres à coucher et les talents d’un cuisinier à la disposition de ses hôtes. Comme vous le signalera le maître d’hôtel, il est possible de se faire livrer de délicieux repas à réchauffer dans les petites cuisines de chaque suite.

micro vignette 50De lourdes tentures ont été suspendues devant chaque vitre ancienne, pour isoler les chambres du bruit de l’avenue ou de la voie ferrée toute proche.

Maison_Jamaer_Bruxelles_Repas_de_Fête

Guest_House_Maison_Jamaer_Brussels

Lors de votre séjour, il vous sera peut-être possible de participer à un concert de harpe (ici, avec Ysaline Lentze) ou de déguster une patisserie dans les salons

Poursuivre la lecture

Équipements

  • 5 chambres (rénovées)
  • Salle de bains privative (douche), Wifi, TV, mini-cuisine, thé-café, coffre-fort
  • Petit déjeuner, commande de repas préparés, table d’hôtes (à la demande)
  • Salon, salon de thé, jardin, ascenseur
  • Accueil d’événements: concerts, conférences, repas festifs, cocktails, réunions de travail, pauses gourmandes…
  • Les chambres se louent pour deux nuits minimum
  • Langues parlées : français, anglais et néerlandais
  • Parking public dans la rue, parking privé sur demande
  • Aéroport de Bruxelles national : 17 km
  • Gare de Bruxelles-Midi (Thalys et Eurostar) : 800 m
  • Nombreux transports en commun (métro, tram, bus) : station Anneessens
  • Accès compliqué pour les moins valides, en raison du grand escalier d’entrée
  • Familles et enfants bienvenus (lits d’appoint)
  • Animaux de compagnie : prendre contact avec le propriétaire
  • Espace fumeurs (terrasse extérieure)

À voir dans les environs

 

Tour_Noire_Bruxelles

La charpente de la Tour noire, restaurée par Pierre Jamaer en 1889, rappelle celle de la maison de l’architecte © EmDee

Si une visite de la Grand-Place, de l’Hôtel de Ville et de la Maison du Roi s’imposent, pour y admirer les travaux de restauration de Pierre Jamaer, vous apprécierez aussi les vestiges de la première enceinte médiévale de Bruxelles, également sauvés de la ruine par ce passionné de patrimoine.
Typique de cette époque prolifique, le Palais de Justice est aussi à découvrir, bien visible de la façade arrière de la maison. Il s’agit sans conteste du plus imposant exemple d’architecture « éclectique » (composite) de Belgique ! Ses nombreux espaces de circulation sont partiellement ouverts aux curieux.

 

 

 

 

 

L’immense escalier d’entrée du Palais de Justice de Bruxelles est d’une démesure époustouflante… © Dierk Schaefer

L’immense escalier d’entrée du Palais de Justice de Bruxelles est d’une démesure époustouflante… © Dierk Schaefer

Parmi les musées de la ville, celui consacré au peintre Antoine Wiertz offre une riche image des élans romantiques du 19e siècle. Près d’une centaine d’autres musées vous attendent à Bruxelles… N’hésitez pas à en parler avec votre hôte à la Maison Jamaer, qui vous conseillera utilement.

A lire, regarder ou écouter

Rien de tel qu’un petit air de violon de Henri Vieuxtemps pour vous glisser dès à présent dans l’environnement musical du 19e siècle bruxellois. Le célèbre compositeur belge est professeur au Conservatoire de Bruxelles à l’époque où Pierre Jamaer conçoit le projet de faire construire sa maison… Ses concertos, tantôt vifs et généreux, tantôt empreints de langueur ou de mélancolie, s’accordent bien avec les murmures de la belle demeure.

Chambres_Hotes_Maison_Jamaer_Bruxelles

Pour votre facilité, le lien ci-dessus renvoie vers la description des œuvres sur Amazon. Si vous décidez d’en acquérir l’une ou l’autre via cette plateforme, intoHistory percevra une (petite) commission qui l’aidera à couvrir ses frais de fonctionnement.

Appréciation des visiteurs

Évaluation selon 1 avis:

Historical authenticity
Ambiance and settings
Quality of welcome
Degree of comfort

Gery de Pierpont

09-01-2016

Une demeure terriblement attachante, d'abord par l'hospitalité généreuse de son propriétaire, amoureux du patrimoine délectable dont il s'est fait le porte-parole (ne pas hésiter à l'interroger sur les travaux de restauration). Un espace évocateur d'un style de vie bien révolu, extraordinairement ouvragé, à quelques minutes à pied du coeur de la capitale européenne.
Beau concept de Maison d'hôtes, spécialement bien équipée, loin de l'anonymat des grands hôtels. Le beau logis se prête à toutes sortes d'activités de groupe ou de famille, nocturnes et diurnes. A recommander aux personnes qui séjournent régulièrement à Bruxelles pour y rencontrer leurs contacts professionnels ou des amis : les pièces historiques du rez-de-chaussée peuvent être mises à leur disposition et aménagées en salon de thé ou en salle à manger privée (menus préparés sur place par un chef ), en salle de réunion, de concert ou de conférence.
Quand l'histoire nous aide à réinventer l'accueil...

Donnez votre avis

Merci de remplir tous les champs (votre adresse mail ne sera pas rendue publique)

Authenticité historique
Cadre et atmosphère
Qualité de l accueil
Niveau de confort

19e siècle Maison de maître Maison/Chambres d’hôtes 100-150€/chambre

Monument classé

Maison Jamaer
Monsieur Alain Blond
Av. de Stalingrad, 62
1000  BRUXELLES
Belgique
Tel. +32 2 513 34 42
Site web de la maison

LISEZ NOS ARTICLES