TOP

Kapsaliana Village Hotel – Rethymnon

La maison et son histoire

Sauver un village en ruine en y aménageant des logements historiques de tout confort

Il existe en Europe plusieurs vieux villages abandonnés qui ont été ramenés à la vie grâce à la volonté et à la persévérance de quelques passionnés convaincus. Certains de ces habitats traditionnels, restaurés avec soin, ont été aménagés en hébergements touristiques, pour le plus grand bonheur des amateurs d’histoire rurale. Kapsaliana, près d’Arkadi, est l’un des plus anciens chantiers de ce type, un projet précurseur, absolument enchanteur. Le charme de la Crète, de ses trésors naturels, de sa cuisine raffinée, dans le décor humble et harmonieux d’un village oublié. Avec une qualité d’accueil et de confort exceptionnelle.

Kapsaliana_Village_Hotel

Quand le tourisme de luxe redonne vie au patrimoine… © Kapsaliana Village Hotel

Au milieu des oliviers

Tout a commencé au 18e siècle par la construction d’un moulin à huile au milieu des terres du monastère d’Arkadi, qui possède des hectares d’oliviers dans la région. L’installation, traditionnelle, comporte une grande roue de pierre pour concasser et « triturer » les olives, un pressoir à vis pour en extraire le jus et un bassin de décantation pour séparer l’huile de la partie aqueuse.

Kapsaliana_Village_Hotel_Rethymnon

Le vieux moulin à huile de Kapsaliana est aujourd’hui transformé en un musée-salon

Juste à côté du moulin, une réserve de grandes amphores (pithoi) permettait de stocker la précieuse récolte. Celle-ci était vendue à bon prix aux marchands étrangers – notamment français – qui l’utilisaient pour fabriquer du savon.

Kapsaliana_Village_Hotel

Le grand bassin creusé au pied des amphores permettait de récupérer l’huile en cas de tremblement de terre violent

Un moine habite sur place pour veiller au bon déroulement des opérations, d’octobre à novembre-décembre. Un logement est prévu pour les saisonniers et leurs femmes, juste en-face.

Kapsaliana_Village_Hotel_Rethymnon

C’est dans cette petite cellule que le moine prépare la nourriture pour toute la communauté

Le village s’agrandit

Petit-à-petit, les ouvriers vont édifier de petites maisons autour du moulin. Un second pressoir (privé, celui-là) s’adosse au premier quelques décennies plus tard. Le propriétaire loue ses services au monastère. Un troisième viendra également s’installer à quelques pas. Malgré la domination ottomane, les occupants laissent les moines dans une paix relative. Ceux-ci engagent même des saisonniers turcs, dans une cohabitation pacifique.

Kapsaliana_Village_Hotel_Rethymnon

Le second pressoir, aujourd’hui aménagé en lounge pour les locataires des chambres

Dans l’épicentre de la révolte crétoise de 1866

Monastere_Arkadi_Crete

Iannis Mamalakis, un des nombreux chefs des insurgés crétois © Monastère d’Arkadi

La guerre d’indépendance de la Grèce, dans les années 1820, met le feu aux poudres : les Crétois espèrent se libérer à leur tour du joug ottoman. De nombreuses insurrections éclatent, suivies par des répressions sanglantes. Durant les décennies qui suivent, la population de l’île entretient des relations extrêmement tendues avec les autorités turques. Les traités qui sont signés, avec l’aval des grandes puissances européennes, ne rencontrent pas les attentes crétoises. En 1866, devant un refus de négocier, les partisans se soulèvent, avant de se faire rappeler à l’ordre par une armée de 16.000 soldats turcs. Ils se replient dans les montagnes, traqués. Plusieurs centaines d’entre eux se réfugient avec femmes et enfants au monastère d’Arkadi (à trois kilomètres du village de Kapsaliana), qui est pris d’assaut. La lutte est à ce point inégale que l’Higoumène Gabriel, supérieur de la communauté, décide de faire sauter leur réserve de poudre. C’est le carnage. Un événement qui plaidera dans l’Europe entière pour la cause crétoise.

Monastere_Arkadi_Crete

Le monastère d’Arkadi, émouvant par sa beauté recueillie et le souvenir de son martyre, est un des monuments les plus symboliques de l’histoire de l’île

Un architecte visionnaire

En 1955, les moines délaissent le vieux pressoir pour des installations plus modernes. Petit à petit, le village perd ses habitants. Myron Toupoyannis, un architecte de Héraklion se passionne pour le site au début des années 1980 et rachète la vieille presse, ainsi que la maison en face. Il va petit à petit restaurer tout le village, qui sera classé par le Ministère de la Culture.

Kapsaliana_Village_Hotel_Rethymnon

Le vieux moulin, tel qu’il était dans les années 1980, totalement à l’abandon… © Kapsaliana Village Hotel

Le projet d’hôtel-village s’est progressivement imposé au bouillant architecte (qui y habite toujours). Chaque maison ancienne est aménagée pour le séjour des voyageurs, dans un très subtil équilibre entre architecture d’époque et confort moderne. Les travaux récents y respectent les volumes, styles, matériaux de constructions et techniques d’autrefois. Si les meubles traditionnels sont abondamment présents, quelques créations d’aujourd’hui ajoutent une touche décorative très recherchée. Un projet vraiment précurseur.

Kapsaliana_Village_Hotel_Crete

L’ancien et le moderne se combinent harmonieusement, proches dans leurs proportions et leurs matériaux © Kapsaliana Village Hotel

Un musée-salon

Le vieux pressoir restauré a été transformé en musée. Il met en valeur de nombreux témoignages de la vie rurale crétoise : instruments agricoles, outils d’extracteur d’huile et objets du quotidien, patinés par les ans. Le lounge, qui est aménagé dans une partie du bâtiment, est particulièrement accueillant.

Kapsaliana_Village_Hotel_Crete

Le plaisir subtil de s’accorder du temps… dans le temps !

Un havre de paix très recherché, notamment par les Grecs

Une piscine (avec vue) et une réception moderne complètent l’infrastructure d’accueil, ainsi qu’un restaurant réputé, dont la carte attire de nombreux gourmets. Il faut dire que son chef est un des tout grands spécialistes de la cuisine à l’olive. Il pratique notamment des dégustations comparatives d’huiles vraiment originales.

Kapsaliana_Village_Hotel_Crete

La salle du restaurant, cadre des dégustations d’huiles d’olive de Méditerranée © Kapsaliana Village Hotel

micro vignette 50C’est d’abord le parfum, puis la saveur de l’huile d’olive qui sont les critères principaux d’appréciation. Sa couleur n’intervient pas dans la dégustation, au point que les gobelets sont bleus pour éviter de se laisser influencer…

Le site accueille aujourd’hui de nombreux hôtes, toute l’année durant. Des voyageurs de tous les pays du monde durant la belle saison, et surtout des habitants de l’île en hiver. Plusieurs mariages et séminaires d’entreprise s’y déploient également. Comme Kapsaliana ne se trouve qu’à 8 km de la mer, il ne fait pas aussi froid que dans les villages de montagne de l’île. En revanche, durant l’été, l’altitude de 260 m apporte un peu de fraîcheur bienvenue dans la torpeur estivale.

Kapsaliana_Village_Hotel

 

© Kapsaliana Village Hotel

© Kapsaliana Village Hotel

Poursuivre la lecture

Équipements

  • 17 (maisons) chambres
  • Salle de bain privative (douche), air conditionné, cheminées en pierre naturelle
  • TV satellite, Wifi, téléphone
  • Restaurant à la carte (produits locaux), déjeuner-buffet fourni, bar près de la piscine
  • Piscine, chambre de massage
  • Musée dans l’ancien moulin à huile, lounge avec petite bibliothèque, feu ouvert
  • Jardin agrémenté de plusieurs terrasses, jardin potager, chemin de découverte
  • Visite à 360°
  • Langues parlées : anglais, grec, français, allemand, néerlandais
  • Période de fermeture annuelle : 6 novembre – 15 décembre
  • Ville la plus proche : Rethymnon (distance par la route : 18 km)
  • Parking privé
  • Aéroport de Heraklion : 72 km
  • Difficilement accessible aux moins valides (nombreux escaliers)
  • Animaux de compagnie (sur demande)
  • Espace non fumeurs

À voir dans les environs

Il y a beaucoup de promenades à faire à travers les vallées encaissées, plantées de cyprès, de tamaris et d’herbes sauvages. Troupeaux de moutons, fontaines sans âge, orangers et citronniers confèrent au paysage des allures idylliques. Le nombre d’oliviers est tellement élevé qu’on comprend sans peine l’importance du moulin de Kapsaliana.

Kapsaliana_Village_Hotel_Crete

Le monastère d’Arkadi, au sommet de la montagne, est le monument à découvrir pour sa relation étroite avec le village, mais aussi, bien sûr, pour la tragédie qui s’y est déroulée. Un site très poignant.

Moni_Arkadiou_Rethymnon

L’église du monastère, épargnée par l’explosion de 1866, garde cependant de nombreux impacts d’armes à feu

Le site archéologique d’Elephterna, à une douzaine de kilomètres, mérite également la visite. Il s’agit d’une ancienne ville dorienne, fondée vers le 9e siècle avant notre ère. Plusieurs fois assiégée, elle se développera à l’époque romaine, puis byzantine, avant d’être désertée au 8e siècle, après plusieurs séismes et un raid arabe destructeur. Les fouilles ont révélé, dans une nécropole de l’époque archaïque, plusieurs traces de sacrifices humains.

Eleutherna_Crete

Comme sur beaucoup de sites archéologiques en Crète, les turbulences de l’histoire ont fait place à des champs de ruines silencieux et bucoliques… © Steve Slep

La ville portuaire de Rethymnon est très riche en souvenirs historiques. Principalement de la période vénitienne, durant laquelle elle connut ses heures de gloire. De nombreux savants, écrivains et artistes y séjournaient au 16e siècle. A tel point qu’on la surnomma alors la “Nouvelle Athènes”. Sa forteresse rappelle qu’elle résista longtemps aux assauts des Ottomans au 17e siècle.

Rethymnon_Crete

La Fontaine Rimondi est un bel exemple de l’architecture Renaissance de l’époque vénitienne © Romtomtom

A lire, regarder ou écouter

 

Kapsaliana_Village_Hotel-39Pour apprécier pleinement l’atmosphère d’époque du Village Hotel Kapsaliana, n’hésitez pas à enrichir votre séjour par quelques lectures (rien ne vaut un bon roman dans l’histoire pour faire revivre un décor ancien). L’écoute de certains morceaux musicaux peut aussi vous transporter très efficacement dans le temps… Quelques suggestions: 

Apprendre et comprendre

  • Oleologie« L’oléologie, déguster l’huile comme le vin« , par Monique Brault
    Des tas d’informations passionnantes sur la fabrication de l’huile d’olive, ses tonalités gustatives, les particularités régionales et les normes de qualité du secteur. Comment déguster leurs saveurs et leurs arômes ? Comment les assortir le plus finement aux mets gourmets de la cuisine méditerranéenne ? Un univers à découvrir…

Livres à savourer pendant votre séjour

  • Kazantzaki Liberte« La Liberté ou la mort« , par Nikos Kazantzaki
    Une œuvre majeure du flamboyant écrivain-poète crétois. Un récit qui commence comme une fête de village, jaillit en étincelles et éclate en un affrontement brûlant et tumultueux. L’histoire sans fin de la lutte du peuple crétois contre l’occupant ottoman, ardente et désespérée. Un bouillonnement d’espoirs et de rancoeurs. Le cri de tout un peuple, en lettres de sang, indélébiles.

Musiques (d’époque) à apprécier sur place

  • Psarantonis« Crete : Son of Psiloritis« , par Psarantonis
    Un étonnant joueur de lyre, qui évoque de sa voix lente et rocailleuse, les cent visages de sa chère île de Crète. Les cordes de son instrument semblent gémir, mais c’est en harmonie profonde avec la terre, le soleil et la mer qu’elles vibrent. Dans un rythme vif ou lancinant, éternel, ensorcellant…

 

Pour votre facilité, plusieurs liens ci-dessus renvoient vers la description des œuvres sur Amazon. Si vous décidez d’en acquérir l’une ou l’autre via cette plateforme, intoHistory percevra une (petite) commission qui l’aidera à couvrir ses frais de fonctionnement.

Appréciation des visiteurs

Évaluation selon 1 avis:

Historical authenticity
Ambiance and settings
Quality of welcome
Degree of comfort

Gery de Pierpont

14-09-2015

Kapsaliana Village Hotel has long been a must see on my historical accommodation bucket list. I've been so charmed to discover it with my own eyes under the warm Mediterranean sun! This unique traditional Cretan village, lost in the middle of acres of old olive trees, has a real soul you can feel. My family and I have been deeply moved by the beautiful and peaceful atmosphere of all the small houses, converted into lovely bedrooms. The paved paths leading to the vegetable garden, the terraces or the swimming pool are particularly delightful as well. Not to talk about the exquisite local dishes of the restaurant. One of the only hotels I know with a real museum you can appreciate as a sitting room! The olive oil tasting is a must (on demand). Very interesting conversation with the architect who saved the village from falling to pieces, always keen to talk to visitors about his "project of a lifetime".

Donnez votre avis

Merci de remplir tous les champs (votre adresse mail ne sera pas rendue publique)

Authenticité historique
Cadre et atmosphère
Qualité de l accueil
Niveau de confort

18e siècle Village Hôtel 150-220€/chambre

Confort

Village Hotel Kapsaliana ****
Kapsaliana (Arkadi)
741 00 RETHYMNON
Grèce
+30 283 10 83 400
+30 283 10 83 062 (fax)
Site web de l’hôtel

LISEZ NOS ARTICLES