TOP

Bivouaquer dans une église ? Essayez le Champing® !

Par Gery de Pierpont

Une formule de séjour inédite, testée en Angleterre

Original, authentique, écologique, exclusif, abordable, spacieux, convivial, inspirant… Les commentaires des premiers hôtes sont à ce point positifs que le champing® est en passe de devenir un vrai phénomène de mode outre-Manche. Mais de quoi s’agit-il au juste ? 

Champing bivouaquer dans une église

Capter le mystère des églises anciennes et se laisser toucher par la ferveur de ceux qui les ont édifiées et habitées de leurs prières… © Joseph Casey Photography

Prenez une (ancienne) église peu utilisée, dans un cadre évocateur. Installez-y un bidon d’eau potable et une toilette sèche (extérieure). Préparez dans un coin quelques lits de camps ou matelas gonflables, une série de chaises pliantes, une carpette, des coussins et quelques tasses, ainsi qu’une bouilloire (à thé, of course). Sans oublier les lampes de poche et les bougies (électriques, pour la sécurité). Il vous reste à identifier un voisin complaisant ou un petit bistrot au coin de la rue qui se chargera de préparer les petits déjeuners (gratuits). Voici votre église prête à accueillir des hôtes pour la nuit, comme à l’époque où de nombreuses paroisses et institutions religieuses offraient refuge aux pèlerins, aux religieux en voyage, aux exclus et aux mendiants.

Vous l’aurez compris, le Champing® (mot-valise issu de la fusion de church et de camping), tient plus du bivouac que de la chambre d’hôtes. Les églises et les chapelles qui proposent ce type d’hébergement de fortune ne sont quasi jamais chauffées (elles ne sont de ce fait accessibles qu’entre avril et septembre). Elles sont rarement raccordées au réseau électrique ou à l’eau courante. Pas question donc de wifi, de Hifi, de salle de bains ou de douche. C’est en cela que le Champing® constitue une vraie expérience historique. Vous connaissez beaucoup de monuments d’époque qui ont aussi peu changé (dans leur aménagement et leur vocation) que les anciens édifices de culte ?

Champing, passer la nuit dans une église

Si plusieurs églises désacralisées ont été transformées en hôtels, aucune n’a conservé l’authenticité de celles qui s’ouvrent au Champing® © Neil Randall

C’est le Churches Conservation Trust (CCT) qui a lancé ce concept en 2014. Une fondation anglaise dynamique, dédiée à la sauvegarde du patrimoine religieux menacé. Les quelque 350 églises dont elle assure aujourd’hui la gestion nécessitent des travaux d’entretien et de restauration qui dépassent ses moyens financiers. L’institution eut donc l’idée d’ouvrir une dizaine d’églises aux passionnés de « nuitées dans l’histoire (sacrée) ». Une formule qui a rapidement fait mouche auprès des amateurs de patrimoine et de sensations nouvelles.

Champing dormir dans une église

Un des avantages du Champing® est qu’il n’y a qu’un seul locataire pour l’ensemble de l’espace, couple, famille étendue ou groupe d’amis (max. 16 personnes) : exclusivité ! © Joseph Casey Photography

Qui sont les locataires de ces lieux de culte en quête d’un nouveau public ? Des familles en vacances (le projet séduit beaucoup les enfants), des jeunes en raid, des amis qui se retrouvent au terme d’une excursion, des touristes étrangers bien informés, des pèlerins sur leur chemin, ainsi que des groupes de croyants qui profitent de l’occasion pour organiser sur place une célébration religieuse improvisée ou une réunion de prière. Avant tout, un public respectueux du caractère sacré des lieux : les églises du réseau CCT sont toujours consacrées, même si elles n’accueillent plus d’offices religieux quotidiens. 

Champing, bivouaquer dans une église

Magie de la nuit qui tombe… © Neil Randall

En plus de son sac de couchage et de ses couvertures (indispensables), chacun est libre d’apporter avec lui ce qui lui plaît (nourriture et boissons, jeux de société, paire de jumelles, berceau, lanterne électrique, guitare…), à la condition que les lieux soient restitués propres et rangés, dans leur état d’origine. Si la consommation de boissons alcoolisées est autorisée (cela réchauffe), l’utilisation d’instruments de musique bruyants ou l’organisation d’une fête ne le sont pas. Les animaux de compagnie sont les bienvenus (deux ou trois max.), mais pas les jeux de ballon ni les acrobaties.

Champing loger dans une église

Il faut compter de 19£ à 59£ par adulte et de 9£ à 19£ par enfant pour une nuitée en Champing® (tarif 2017), selon la formule de réservation choisie © Joseph Casey Photography

Le succès du champing® interpelle aujourd’hui les responsables de nombreux édifices religieux dans le monde. Il fallait oser ! Il est vrai que les églises, prières de pierre, touchent ceux qui prennent le temps d’entrer en résonance avec elles. Leur tranquillité inspire la paix et invite à la contemplation, a fortiori dans le mystère de la nuit.
Le Champing® semble exposer davantage les églises et leur patrimoine mobilier, mais cette mise à disposition du public les a au contraire sécurisés dans les faits. Aucun incident n’est encore à déplorer depuis le lancement de l’initiative. Une tentative de vol a même échoué en raison de la présence des dormeurs. 
L’expérience révèle en outre que l’immense majorité des locataires se montrent vraiment respectueux du caractère historique et de la dimension mystique des lieux. Si le risque zéro est inexistant, les bénéfices de la démarche semblent bien plus importants que ses inconvénients. Notamment en termes de retombées touristiques. En outre, ce contact privilégié avec les édifices religieux, dans leur « intimité nocturne », peut se révéler une expérience marquante et pleine de sens pour ceux qui la vivent. Tant d’un point de vue social et culturel que spirituel. Certaines « vieilles pierres » sont de vrais témoignages de foi (silencieux)…

Champing, bivouaquer dans les églises

Les églises aménagées pour le Champing® proposent sur place des matelas gonflables ou des lits de camp, des tapis, coussins et couvertures, un mobilier de fortune aisé à ranger © Jeremy Seal

Informations et réservations sur le site http://www.champing.co.uk/

Champing loger dans une église

Varier les ambiances, d’un séjour à l’autre… © Joseph Casey Photography

Laisser un commentaire

Merci de remplir tous les champs (votre adresse mail ne sera pas rendue publique)

Authenticité historique
Cadre et atmosphère
Qualité de l accueil
Niveau de confort

LOGEMENTS HISTORIQUES

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE !