TOP

Nuts Castle – Bastogne

La maison et son histoire

Nuts Castle, quartier-général de la 101e Airborne américaine lors de la Bataille des Ardennes en 1944

La Bataille des Ardennes a fait l’objet de nombreux films et de plus nombreux récits encore. Le Nuts Castle à Isle La Hesse, gîte très confortable et situé dans un magnifique écrin de forêt ardennaise, est le témoin par excellence des affrontements qui s’y sont déroulés. L’équipe de tournage et les comédiens de la série Band of Brothers y passent quelques jours entre amis en décembre 2016, quinze ans après la production de la série culte. En revanche, l’année 1944 a été pour le château, ses habitants et son village, le théâtre de destins que personne ne pouvait prévoir.

Nuts Castle Bastogne 101st Airborne Division

The US 101st Airborne Division magnificently resisted the German assault before General Patton’s troops managed to break the stranglehold around Bastogne ©

Une famille blessée

« Le 29 novembre 1943, mon mari fut avisé par l’Oberfeldkommandantur à Bruxelles de cesser d’exercer ses fonctions de gouverneur de la province de Luxembourg, de quitter la province pour aller résider ailleurs. Cette mesure n’était que le résultat normal d’une résistance organisée qu’il menait depuis août 1940 à l’autorité occupante », nous raconte son épouse dans un petit livre intitulé « Noël 1944 à Isle La Hesse ». Elle n’a jamais revu le père de ses douze enfants, arrêté lors d’un contrôle, déporté à Buchenwald, assassiné en janvier 1945 et honoré par la patrie à titre posthume pour ses nombreux actes de bravoure et de loyauté au pays.

Un lieu destiné aux plaisirs de la campagne ardennaise

René et Anne Marie Greindl acquirent la propriété de Isle La Hesse, en 1930 à la famille Kuborn. Le corps de logis en pierre de roche locale, flanqué de deux tourelles carrées et adaptée au 18e et 19e pour devenir un lieu de résidence fort agréable, servit dès sa construction au début du 17e comme Cour de Justice. La valeur historique de ce lieu réside de ce fait moins dans son patrimoine, certes fort intéressant, que dans les faits qui s’y sont déroulés et lui ont donné le nom de Nuts Castle.

Nuts Castle Bastogne 101st Airborne

L’aile droite de Nuts Castle fut fortement endommagée durant la guerre

Théâtre de la bataille des Ardennes

Peu après la libération du pays en automne 1944, le château fut occupé par l’armée américaine, d’abord des hôtes de passage, ensuite le régiment d’artillerie anti-aérienne du 635e bataillon, qui défendait la région de Bastogne. C’est en rentrant d’une rare sortie avec ses enfants qu’Anne Marie Greindl note dans son carnet, non sans stupeur : « Les Allemands ont déclenché une violente contre-attaque en direction de Vianden. Vianden, à vol d’oiseau, n’est pas loin de Bastogne ». L’opération « Wacht am Rhein » avait été déclenchée, se concentrant sur les Ardennes et visant le port d’Anvers, avec pour but d’affirmer les capacités militaires du Reich et de forcer les conditions d’une négociation de paix en Europe de l’Ouest.

Gîte Nuts Castle à Bastogne 101e Airborne

Jusqu’à 300 soldats partageaient leurs matelas avec ceux de la famille dans les caves du château © Philippe Jarbinet

Le « Nuts » de l’Etat-Major de la 101e Airborne

Dès le 20 décembre, les panzers allemands encerclèrent la ville de Bastogne et 18.000 soldats alliés. Isle La Hesse se retrouva au cœur d’un affrontement majeur de la Seconde Guerre mondiale en Europe, une ligne de front à deux kilomètres de la propriété, des détachements de la fameuse 101e division aéroportée partageant les matelas avec la famille Greindl et nombre d’enfants et réfugiés récupérés des alentours dans les caves du château. Ce dut être le 27 décembre que s’installa l’Etat-Major de la 101e avec le général McAuliffe, qui avait lancé le célèbre « Nuts » aux Allemands lorsque ceux-ci lui enjoignirent de rendre la ville de Bastogne. Il y fut rejoint par le général Taylor dès son retour en catastrophe de Washington. Quant au Général Patton, il fut de passage au Nuts Castle pour une réunion d’Etat-Major.

Gîte Nuts Castle à Bastogne 101e Airborne

Les généraux McAuliffe et Taylor, qui ont reçu le général Patton pour une réunion de l’Etat-Major à Nuts Castle

For bravery and gallantry

Gîte Nuts Castle à Bastogne 101e Airborne

« For bravery and gallantry » , photo extraite du film CombatsReels

La 101e quitta Nuts Castle vers le 17 janvier. « Une émouvante cérémonie eut lieu l’avant-veille de leur départ. Dans l’espace qui s’étend devant la maison, ils dressèrent une estrade et la recouvrirent d’un parachute. Devant, un groupe d’air-bornes et certains combattants d’autres armes, qui ont été pris dans l’encerclement, formèrent le carré. Le général parut bientôt avec son Etat-Major, et l’une après l’autre, un officier lut les citations de ces braves qui reçurent de Taylor la médaille ‘For bravery and gallantry‘. La cérémonie se répéta à Bastogne, le lendemain, mais Isle La Hesse considère comme un honneur d’avoir eu la première ».

Quelques traces et vestiges

Nuts Castle Bastogne 101st Airborne Bataille des Ardennes

Dans le parc, le tombeau de deux soldats américains © Stephan de Callataÿ

En vous promenant dans le parc du château, vous observerez les quelques traces et vestiges de cet épisode important que le domaine et ses habitants ont enduré.
Dans une tombe, que des inconnus continuent de fleurir régulièrement, reposent deux soldats américains. Aux abords des bois, remarquez aussi les « fox holes » qui servirent de postes de combat durant ces semaines d’hiver, pour sauvegarder le nœud routier que représentait Bastogne et qui fit l’objet de batailles acharnées.

Poursuivre la lecture

Équipements

  • Gîte de vacances (6 chambres, 4 salles de bain)
  • Certaines salles de bain privatives, home cinéma, Wifi
  • Catering organisable pour tous repas
  • deux cuisines totalement équipées
  • Salon de 100 mètres carrés, feu ouvert
  • Jacuzzi
  • Parc de 60 ha, bois, étangs, pétanque, tennis
  • Langues parlées : français, anglais, néerlandais
  • Pas de période de fermeture
  • Parking privé extérieur
  • Ville la plus proche : Bastogne (distance par la route : 4 km)
  • Aéroport de Luxembourg : 75 km (navette sur demande)
  • Gare de Bastogne : 4 km
  • Accessible aux moins valides: deux chambres au rez-de-chaussée
  • Familles et enfants bienvenus, chambres familiales, aires de jeu, balançoire, bac à sable
  • Animaux de compagnie non souhaités
  • Espaces intérieurs non-fumeurs

À voir dans les environs

Bastogne a souhaité rendre honneur au général McAuliffe en lui décernant le titre de citoyen d’honneur de la ville. Une statue du général, décédé en 1975, se trouve sur la place du Carré.  Plus imposant est le Mémorial de Mardasson, érigé par l »association belgo-américaine au nord de la ville. Sur la colline, le Bastogne War Museum vous donne rendez-vous. Plus au nord encore, le cimetière de Recogne accueille les corps de 7.000 soldats allemands décédés lors de l’opération « Wacht am Rhein ».

Gîte Nuts Castle à Bastogne 101e Airborne

Le Memorial de Mardasson et le Bastogne War Museum se trouvent au nord de la ville © Jeroen Fossaert

A lire, regarder ou écouter

A lire

Le tome 6 de la célèbre bande dessinée de Philippe Jarbinet, Airborne 44, est spécialement consacré au siège de Bastogne au creux de l’hiver. Une émouvante approche de cet épisode poignant de la Bataille des Ardennes.

Le livre de Antony Beevor, Ardennes 1944, Le va-tout de Hitler donne un excellent aperçu des raisons qui ont poussé Hitler, contre l’avis de ses généraux, à imposer une offensive qu’il estima nécessaire pour se dégager de l’étau entre les fronts de l’Est et de l’Ouest, gagner du temps en attendant le développement de nouvelles armes de destruction massive ou, à défaut, forcer des conditions d’une négociation acceptable avec les Alliés.

Dans son livre La fin : Allemagne , Ian Kershaw tente de nous faire comprendre la folie meurtrière qui s’est emparée du régime nazi dès 1944.

A voir

La Bataille des Ardennes (Battle of the Bulge), Ken Annakin, 1965
Frères d’armes (Band of Brothers), épisodes 6 et 7, Steven Spielberg et Tom Hanks, 2002

 

Pour votre facilité, plusieurs liens ci-dessus renvoient vers la description des œuvres sur Amazon. Si vous décidez d’en acquérir l’une ou l’autre via cette plateforme, intoHistory percevra une commission qui l’aidera à couvrir ses frais de fonctionnement.

 

Donnez votre avis

Merci de remplir tous les champs (votre adresse mail ne sera pas rendue publique)

Authenticité historique
Cadre et atmosphère
Qualité de l accueil
Niveau de confort

17e siècle Château Gîte/Location saisonnière 1500-2000€/semaine

Seconde Guerre mondiale

Nuts Castle
Vanessa et Stephan de Callataÿ
Isle La Hesse
6600 BASTOGNE
Belgique
+32 478 70 44 01 

 

LISEZ NOS ARTICLES