TOP

La vie de château, comme en famille

Le château du Pont d’Oye, dans son authenticité et son intimité

Le Château du Pont d’Oye a fermé temporairement ses portes pour d’importants travaux de restauration. L’article qui suit a été rédigé avant la fermeture.

« Sentez-vous chez vous ! N’hésitez pas à vous balader à travers le château, profitez de chaque espace, selon votre humeur. Appropriez-vous les lieux ! » C’est avec ces mots que nous accueille Catherine Vacher, la directrice du domaine – qui loge au Château du Pont d’Oye (Habay – Belgique) depuis tant d’années qu’elle pourrait en être la châtelaine. Comme si nous faisions partie de sa famille.

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgium)

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)De famille, il en est vraiment question ici au Pont d’Oye. D’abord parce que le château est depuis 1932 la propriété de la famille Nothomb, qui a offert à la Belgique plusieurs ministres et ambassadeurs, sans compter une série d’écrivains de renom. Mais aussi parce que l’endroit ressemble à tout sauf à un hôtel. L’antique demeure a gardé son salon, son fumoir, sa bibliothèque, sa chapelle et ses salles à manger d’époque, quasi dans leur agencement d’origine. Chaque chambre est unique et typique de celles de nos (arrières-)grands-parents, avec son papier peint à fleurs, son plancher de chêne, ses lustres de fer polychromes et ses meubles de style (il ne manque que le pot de chambre… heureusement remplacé par une vraie salle de bains !).

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)Le Château du Pont d’Oye déroule sa façade dorée à Habay, à la jonction entre l’Ardenne et la Gaume (Belgique), au bord d’un chapelet d’étangs dont les eaux alimentaient autrefois de puissantes roues à aubes. La belle demeure remonte à 1652, même s’il ne subsiste de cette période de gloire qu’une aile (aménagée en salle de spectacle). Le domaine a d’abord abrité de puissants maîtres de forges, à l’époque où le charbon de bois constituait une matière première précieuse.

Chateau du Pont d'Oye - habay (Belgique)Au bout de quelques générations, son propriétaire, ambassadeur auprès du roi d’Espagne Charles II, reçoit le titre de marquis. C’est le début d’une ère de faste pour le château, qui sera même surnommé le « Petit Versailles » à l’époque de la marquise Louise de Lambertye, la plus fantasque des habitantes du Pont d’Oye. La grande demeure sera vendue après la ruine de ses occupants, en 1773. Elle sera même en grande partie détruite à la Révolution française. Mais le souvenir de ses fastueuses fêtes, salons littéraires, concerts et autres joutes nautiques s’est propagé jusqu’à nous, ainsi que plusieurs légendes étonnantes que l’on ne raconte qu’au coin du feu…

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/126977602″ params= »color=908b74&auto_play=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)C’est au début du 19e siècle qu’est aménagé le corps de logis actuel, à l’initiative d’un des ministres du roi des Belges Léopold Ier. Le nouveau château est de style néoclassique rural, admirablement proportionné. Il est flanqué de deux tours et trône toujours au cœur d’un grand domaine forestier. Plusieurs éléments des anciennes forges ou du premier château y sont incorporés.

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)

(c) Château du Pont d’Oye

Lorsque le site sera racheté, entre les deux guerres, par le ministre et écrivain Pierre Nothomb, le Pont d’Oye renouera de façon plus affirmée encore avec son passé culturel. L’hôtel-restaurant qu’il est devenu aujourd’hui reste un des foyers de la création littéraire et musicale du sud du pays, accueillant régulièrement des artistes en résidence, des expositions et un célèbre festival d’art annuel. Centre de rencontre, il réunit dans ses salons des amateurs d’art de tous horizons qui y trouvent une atmosphère particulièrement propice aux échanges philosophiques et créatifs…

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/126979798″ params= »color=908b74&auto_play=false&show_artwork=true » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]

 

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)Certains hôtes pourraient être surpris par l’aménagement du château du Pont d’Oye, qui est vraiment resté « dans son jus » d’époque. Ce sera votre cas aussi, si vous espérez y trouver le dernier cri du confort moderne, les standards de l’hôtellerie du 21e siècle. Ici, pas de signal wifi dans les chambres, pas de double vitrage, de climatisation ou d’isolation acoustique (bien que l’épaisseur des murs amortisse bien des sons)… Vous profiterez au château précisément de ce qu’on ne peut quasi plus trouver nulle part : une authenticité préservée jusque dans les petits détails.

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)C’est même la raison pour laquelle il faut s’inviter quelques jours au Pont d’Oye, loin du bruit et des soucis du quotidien. Pour jouir de la vie de château sans son vernis, à la manière dont elle se vivait il y a quelques générations dans ce hameau au fond des bois. Pour imaginer en songe la vie peu banale de ses premiers propriétaires, à l’époque où la vallée rougeoyait sous le feu intense des forges qui firent leur prospérité.
Ce sont les chambres du premier étage qui sont les plus belles et les plus authentiques. Chacune possède un cachet différent (on peut les visiter quand personne ne les occupe). La plus inspirante et la plus symbolique est celle qu’occupait l’écrivain Pierre Nothomb, dans la tour nord (n° 1). Les chambres du second, réaménagées au début du 20e siècle, sont plus humbles et moins lumineuses, mais on y capte vraiment l’ambiance de cette époque. Chacune possède sa salle de bain, de l’autre côté du petit couloir.

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)Un des attraits les plus séduisants du vieux domaine est sa cuisine gastronomique. Ne manquez surtout pas le repas du soir, en formule « table d’hôtes » trois étoiles. Un moment inoubliable, tant pour la finesse et la créativité des plats que pour la qualité des vins, sélectionnés par un des sommeliers les plus doués d’Europe.

Quand je ferme les yeux aujourd’hui, le domaine du Pont d’Oye reste étonnamment présent dans ma mémoire. Pas uniquement à cause des photos que j’y ai prises. C’est tout mon corps qui s’en souvient, qui s’en réjouit encore. Le crissement distingué des chambranles qui s’étirent sous l’effet de l’humidité. Les cicatrices du temps sur les meubles et les ombres qui dansent dans la flamme des bougies. Ce silence si dense, la nuit, qu’il se laisse palper…

Chateau du Pont d'Oye - Habay (Belgique)

Pourquoi certaines demeures nous manquent-elles sitôt qu’on les quitte ?

Domaine du Pont d'Oye - Habay (Belgique)A votre tour, baissez-les paupières et souvenez-vous. Laissez remonter les émotions, les sensations… Qu’est-ce qui fait qu’un espace, une demeure un jour vous « colle à la peau » ? Partagez avec nous les « ingrédients » qui rendent possible cette alchimie !

Interview de Catherine Vacher, directrice du château :

> Plus d’information sur le Château du Pont d’Oye

LOGEMENTS HISTORIQUES

VOTRE AVIS NOUS INTERESSE !